MEMOIRES VIVANTES DU CANTON DE QUARRE LES TOMBES
  OCCUPATION hitlérienne et RÉSISTANCE 
 
 
   

 
Memoires vivantes du canton de Quarre les Tombes

D A N S     L ' A C T U A L I T É
• Nouvel article de presse (documentation/articles de presse)





C O M M U N E S   D U   C A N T O N
 

Mot exact Résultats par page










L’OCCUPATION hitlérienne et la RÉSISTANCE dans l’Yonne

Résistance : Dun les Places et Vermot

« Le 26 Juin 1944, c’est l’attaque par 800 hitlériens du Camp de Vermot (commune de Dun-les-Places). C’est un camp de résistance bien organisé, bien armé et bien défendu où l’on trouve les maquis Camille et Julien, les SAS britanniques de Jarry et un groupe FTP Félix. L’engagement très violent durera une douzaine d’heures. Le château de Vermot, centre du camp et siège de l’hôpital militaire évacué à temps est finalement pris et incendié. Les maquisards remarquablement commandés par Camille et Jarry ont réussi à faire échec à l’attaque allemande et à s’esquiver en sauvegardant la presque totalité de leurs forces. Les assaillants ont eu des pertes importantes difficiles à chiffrer. Les résistants ont deux tués dont le chef de groupe Félix (Marcel Isodore), 5 maquisards sont blessés dont Camille grièvement touché au ventre. Il sera remplacé jusqu’à son retour le 28 Juillet par Tristan (Tual). Le camp est déplacé à « La Chaume aux Renards » puis vers le 12 Juillet aux Goths commune de Chalaux.

De terribles représailles ont lieu. Le hameau de Vermot est incendié. A Dun-les-Places, une douzaine de maisons sont détruites. Là cela va être l’horreur. Les soudards ivres de rage et d’alcool, fanatisés par leurs chefs nazis, rassemblent comme à Oradour, tous les hommes et les jeunes gens devant l’église et les massacrent. 27 civils trouvent ainsi une mort affreuse déchiquetés à la porte de l’édifice par les tirs croisés des mitrailleuses. Le village brûle aux sons de l’accordéon et de l’harmonica. Les cadavres sont détroussés par la soldatesque. Parmi les morts on trouve Emery le maire, René Rolland le curé, André Charpiot le directeur d’école… »

Source : Dictionnaire biographique de Paul-Camille DUGENE



Histoire

Histoire de Marrault : Notes sur les communes avoisinantes

Notes diverses concernant St Germain et St Brancher sur l’époque gallo romaine.

L’occupation hitlérienne
et la résistance
dans l’Yonne (Robert BAILLY)


- Récupération des premières armes

- L’organisation de la résistance dans le canton de Quarré

- Emprisonnement des communistes pendant la guerre

- Maquis Camille

- Résistance : Dun les Places et Vermot

- Résistance à Quarré : le premier parachutage d’armes sur le sol français

- Maquis Vauban

- Résistance : la réorganisation

- La résistance dans le canton de Quarré les Tombes – Antoine SYLVERE

- La résistance dans le canton de Quarré les Tombes – BOB

- La résistance dans le canton de Quarré les Tombes : la collaboration

La Résistance dans le canton de Quarré les Tombes – Le rôle joué par l’Abbaye Sainte Marie de « La Pierre qui Vire ».

- Résistance : les résistants originaires du canton fusillés ou morts sous les tortures, morts en déportation, tués au combat ou tués accidentellemen



 

 

A S S O C I A T I O N   M E M O I R E S   V I V A N T E S

6, rue de Vézelay - 89630 St Germain des Champs
Tél. : 03 86 34 23 33 - Fax : 03 86 34 58 08

| mentions légales | réalisé par | liens divers | optimisé pour Firefox |
© Mémoires Vivantes